Assistente editor: Hugo de Aguiar

deaguiar.hugo@gmail.com

Deux pas de danse


Deux pas de danse

Je suis excité comme une puce, vierge
A l’idée de danser dans l’estrade de l’art
Je me sens mimée, comme une marmotte
Extraite de son tardif, et lugubre hiver

J’ai chaussé mes plus beaux escarpins
Et je danse nue, j’ai oublié l’oripeau
Resté au fond, de mon ancestrale vie
Ou j’étais aussi ambiguë, que le ver

Je cambre mes jambes, l’une après l’autre
Ma démarche feutré, est véridique poésie
Je me trouve mignonne, frôlant le sol étoile
Je dédie ce ballet aux amants de tous les arts

Fernando Oliveira

1 comentário:

Mariz disse...

La danse! hummmm! Sentir! Cette image..pas très belle, non?!

En passant...

Salut
Mariz

ESPAVO! - comme MU